Menu

Mon labo

Bannière


Comment scanner ses photos et diapos ?

Tags: couleurs | Epson | materiel | scanner

Scanner à filmsLa photo à existée bien avant l'avénement du numerique, et aujourd'hui encore de nombreux photographes travaillent en argentique.

Tous les photographes qui ont des archives argentiques (diapos, négatifs) ou même simplement des tirages papiers, ce sont (ou vont) se confronter au problème de numérisation de leurs photos.

 

Alors pour vous aider dans ce travail (généralement titanesque !) de numérisation, je vous propose quelques conseils pour vous aidez à le réaliser au mieux.

 

 

 

Scanner Epson V750Choisir le bon scanner

 

La première chose est de choisir le scanner qui correspond à vos besoins.

Si vous avez dans l'optique de vous en servir que très ponctuellement pour scanner quelques photos ou quelques diapos de temps en temps, un petit scanner à plat pourra faire l'affaire. Et si vous avez quelques clichés qui vous tiennent vraiment à coeur, vous pourrez toujours sous traiter la numérisation à un professionnel.

En revanche si vous souhaitez numériser un grand nombre de diapos, il vous faut un scanner à la fois rapide et performant.

 

Il y a 2 grands types de scanner, les scanner à plat, ou les scanners spécifiques pour films.

 

Les scanner à plat ont l'avantage d'etre très polyvalent. Ils peuvent scanner des photos imprimées bien sur, mai aussi des négatifs ou des diapos.  Attention cependant aux scanner à plat intégré dans les multifonctions ou les scanner d'entrée de gamme, ils ne peuvent généralement pas scanner de films transparents.

 

A l'inverse, les scanner à films sont dédiés à la numérisation de négatifs ou de diapos au format 35mm, impossible de scanner un document traditionnel, ou meme des films moyen ou grand format. En contrepartie, ils sont généralement meilleur que les scanner à plat.

 

Voici quelques éléments à prendre en compte pour choisir le scanner de vos rèves :


La résolution d'un scanner indique le niveau de détails qu'est capable de numériser le scanner. Cependant ce n'est pas forcement un indicateur très fiable, d'autres paramètres rentrent en compte pour la qualité du scan. Dans tout les cas, seule la résolution optique est intéréssante, certaines resolutions annoncées ne sont le fruit que d'une interpolation de l'image (le scanner créer des pixels en plus, sans créer de détails en plus).

Pour scanner des diapos ou négatifs 35mm, il n'est pas utile de dépasser les 4800 dpi, au délà aucun détails supplémentaires sne sera enregistré, le fichier sera juste plus lourd.

 

Le DMAX d'un scanner représente sa capacité à reproduire un noir "bien noir". C'est un élément essentiel pour la numérisation de films transparents (diapos/négatifs). Un bon scanner devrait etre superieur à DMAX 3.5, à partir de DMAX 4 vous aurez affaire à du materiel génralement professionnel (et couteux).

 

Le nombre de bits couleurs (24 ou 48), indique la quantité de nuances de couleurs qu'est capable de numériser le scanner. Préférer un modèle 48 bits.

 

Un élément essentiel est également à prendre en compte pour tout ceux qui veulent numériser leur films, c'est la présence d'un système antipoussière infrarouge.

Ce système (par exemple appelé "ICE" sur les scanner Epson), permet de réaliser un premier scan en infrarouge pour repérer les poussières et autre rayures. Une fois les impuretés détectées, un second scan numérise la photo, et comme par magie toutes les vilaines poussières disparaissent !

Ce système est extrement efficace, mais ralenti de beaucoup la numérisation puisque il y a en fait 2 numérisations au lieu d'une. Autre inconvénient, c'est qu'il ne fonctionne pas avec certains films (négatifs noir et blancs par exemple).

 

Enfin derniere chose à prendre en compte, la vitesse de numérisation et le traitement par lot. Si vous envisagez de scanner beaucoup de films, opter pour un modèle rapide qui permet de scanner par lot.

 

Pour vous aidez dans votre choix, voici quelques modèles que je vous propose :

- Scanner à plat moyen de gamme (avec un bon rapport qualité prix) : Epson V500

- Scanner à film :  Plusteck OpticFilm 7600i SE

 

Vous pouvez trouver d'autres excellents modèles, comme l'Epson V750 ou des Nikon Coolscan (d'occasion), mais le budget d'environ 1000 € les destine plus à des professionnels (ou de riches amateurs !)

 

Choisir le bon logiciel pour numériser

 

Les logiciels fournit avec les scanner sont généralement trop "simpliste" pour tirer le maximum du potentiel du materiel. Mais heureusement il existe 2 éditeurs qui vous propose leur logiciel pour piloter votre scanner : Vuescan et Silverfast

 

C'est 2 logiciels sont extrèmement performant, de plus vous pouvez télécharger pour chacun une version d'essai. Vuescan est plus facile d'accès que Silverfast. Mais Silverfast reste à mon sens le plus aboutit des logiciels de numérisation qui existe aujourd'hui.

 

Testez les, et choissisez celui qui vous parait le plus adapté à vos besoins. Ne soyez pas rebuter par Silverfast, certes il faut un peu de temps au début pour le maitriser, mais ensuite vous allez en gagner énormement avec ce logiciel !

Les tarifs de ces 2 logiciels sont variable selon les fonctionnalités que vous souhaitez acquérir (de 30€ jusqu'a 700 € pour la version le plus élaboré de silverfast !).

 

Attention tout de même, seule la version pro de Vuescan ou la version IT8 de Silverfast permettent la calibration de votre scanner avec une mire IT8 (on en reparle après).

 

Calibrer votre scanner

 

Comme tout péripherique informatique, votre scanner gagnera à etre correctement calibré, c'est uniquement à cette condition qu'il pourra vous fournir des numérisation parfaitement fidèles , sans à avoir à retoucher vos photos une par une (sauf si la photo de départ ne vous convient pas bien sur !).

Si vous avez la version pro de Vuescan ou la version IT8 de Silverfast, vous pouvez vous créer des profils ICC pour votre scanner, mais pour cela vous avez besoin de mires de calibration appelé "IT8".

 

Vous pouvez commander des mires IT8 ici : http://www.targets.coloraid.de/

 

Je vous conseil la référence S1 (environ 100 € avec le port) qui comprend plusieurs mires, vous pourrez ainsi réaliser un profil pour les documents opaque traditionnel, et un autre spécifique pour les transparents pour les diapos.

 

Une autre solution est de faire appel à un prestataire pour la réalisation de vos profils. Les profils seront de meilleur qualités car réalisés avec un logiciel dédié à cette tache.

 

Rendez vous ici pour les intéréssés : http://www.labo-photo-fine-art.com/28-creation-de-profils-icc-pour-scanner

 

Triez !

 

Maintenant que tout est pret, il va falloir trier ce que vous voulez scanner.

 

A mon sens, vous devriez trier vos images pour les mettre dans 3 catégories :

- Les meilleurs, à numeriser dans les meilleurs conditions possibles

- Les bonnes, à numériser en qualité standard

- Toutes les autres, à numériser... si vous avez le temps

 

Choissisez la qualité en fonction de votre tri

 

Pour les meilleurs clichés, ne lésinez pas sur la qualité de numérisation. Scannez en 4800dpi et 48 bits dans un espace colorimetrique vaste, comme l'Adobe 1998 et activez le dépoussierage infrarouge. Et afin de garder un maximum de détails, enregistrer tout ces fichiers en TIFF 16 bits. Avec ces paramètre, vous etes certains de pouvoir traiter vos images dans les meilleurs conditions possible.

 

Pour les autres, vous pouvez vous contentez d'un scan plus modeste à 2400 dpi en 24 Bits et un espace comme le sRVB. Enregistre les dans un format JPG, vous aurez des fichiers tout à fait correct, en revanche vous aurez moins de latitude pour effectuer des retouches (mais dans cette catégories de photos vous ne devriez pas à avoir à les retoucher).

Et pour les autres.... faites comme vous voulez !

 

Si vous ne souhaitez pas (ou n'avez pas de materiel assez performant) réaliser vous même toute ou partie de la numérisation de vos images, vous pouvez toujours sous traiter à un prestataire compétent.

Si ca vous intéresse ca ce passe ici : http://www.labo-photo-fine-art.com/25-numerisation-films (et oui encore ! :)

Vous pouvez d'ailleurs obtenir gratuitement une numérisation de test, un bon moyen de comparer la qualité entre votre système de numérisation, et un système de numérisation professionel.

 

Sauvegardez vos photos

 

C'est un point crucial sur lequel j'ai déjà réalisé un article, je vous invite donc à le lire ici.

 

Voila c'est terminé. J'espere que cet article vous sera utile !

 

 

 

 

Labo photo Fine Art